Veuillez attendre que nous trouvions les meilleures offres pour vous.

Vous serez bientôt redirigé vers le site du NordVPN.

Bon travail pour trouver votre VPN !

La sécurité en ligne est essentielle.
Vous faites le premier pas pour vous protéger.

Comment désactiver Facebook (mis à jour pour janvier 2021)

Michael Gargiulo - PDG, VPN.com

Par : Michael Gargiulo, PDG de VPN.com

Updated: 11:46 ET ven, janvier 15th 2021

Un avis négatif dans le style Facebook.

Ce n'est un secret pour personne que passer trop de temps sur Facebook peut être éprouvant. Chaque jour, la plateforme peut être le théâtre d'informations trompeuses, de drames inutiles et de radotages politiques incessants. Personne ne peut vous reprocher de vouloir vous éloigner de tout cela.

Cependant, saviez-vous que la désactivation de votre Facebook est également une étape cruciale pour la protection de votre vie privée numérique ? Depuis sa création en 2004, le conglomérat des médias sociaux collecte, surveille et vend des informations sensibles sur son 2,6 milliards d'utilisateurs. Et ils ne l'ont pas toujours fait de manière responsable.

Aujourd'hui, nous allons analyser tout ce que Facebook sait sur vous, ce qu'ils font de vos données et les mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger, à savoir comment désactiver votre compte Facebook.

Pourquoi devrais-je me soucier du fait que Facebook stocke des informations à mon sujet ?

Any time data is collected about you on the Internet, it’s important to know how it’s being used and who has access to it. When it comes to social media platforms like Facebook, where your profile is filled with sensitive information, it’s even more important. 

On top of that, data breaches happen every day. And recent history has shown us that no company, no matter how large, is immune. You’d be surprised what a cybercriminal can accomplish simply by knowing your name and birth date, let alone your private messages and browsing history (yes, Facebook stores that information).

However, the primary reason you should be concerned about the amount of data Facebook stores is simple: the company hasn’t always been ethical in its usage of your private information.

Le scandale de Cambridge Analytica

Logo de Cambridge Analytica.

En 2013, le chercheur russe Alexsander Kogan a développé une application pour Facebook qui permettait aux utilisateurs de faire un sondage sur leurs tendances politiques. Environ 270 000 personnes se sont volontairement inscrites à l'enquête, mais le questionnaire n'était pas aussi innocent qu'il y paraissait.

Vous voyez, bien que Facebook déclare explicitement dans son Conditions de service qu'aucune donnée d'utilisateur ne peut être acquise ou achetée à des fins de marketing ou de publicité, le géant des réseaux sociaux permet que les données soient utilisées à des "fins académiques", selon l'entreprise.

Cambridge Analytica purchased the data from Kogan (an academic researcher) and used this loophole in Facebook’s ToS to acquire data on over 50 million US users, making it the largest data breach of personal information in modern history. Analytica then turned around and used the data to target people and influence them to vote for the Republican ticket in the 2016 presidential election. Many believe this misuse of sensitive information played a large role in Donald Trump swaying the election in his favor.

Facebook dit avoir remarqué le transfert des données du Dr Kogan à Cambridge Analytica en 2015. Ils ont alors supprimé son application d'enquête et ont enquêté pour s'assurer que les 50 millions de profils avaient été supprimés des serveurs d'Analytica.

Puis, en mars 2018, le New York Times a publié un rapport accablant with firsthand accounts from employees of Cambridge Analytica at the time of the breach. The report claimed that not only did Facebook never delete the data but that it had been used to influence voters leading all the way back to 2015.

Leurs tactiques consistaient notamment à acheter des publicités qui n'apparaissaient que sur le profil de certains utilisateurs et à diriger les utilisateurs vers des contenus externes qui correspondaient aux tendances politiques évoquées dans leur compte Facebook. L'objectif final était de rendre les gens plus agréables à toutes les propositions avancées par la campagne Trump.

Cambridge Analytica a pu accéder à presque tous les aspects de la vie des utilisateurs violés, en utilisant les mises à jour de leur statut, leurs goûts, les pages visitées, et plus particulièrement pour les cibler et influencer leur perception de certains candidats politiques.

Facebook let the data of their users be used to misinform and sway the political ideology of millions of people. While there’s no way to determine the exact impact the Cambridge Analytica scandal had on the 2016 election, it’s extremely concerning that a data breach could have played a role in who became President of the United States.

Facebook fait face aux retombées et d'autres questions se posent sur la connexion

Despite becoming aware of the data breach in 2015, Facebook kept all wrongdoings on behalf of Cambridge Analytica a secret from the public. It was only years later — after he had been called out by the press and authorities alike — that Mark Zuckerberg a remédié à la violation et a admis que sa société avait perdu le contrôle de leurs données.

"Nous avons la responsabilité de protéger vos données, et si nous ne pouvons pas le faire, nous ne méritons pas de vous servir. Je me suis efforcé de comprendre exactement ce qui s'est passé et comment faire en sorte que cela ne se reproduise pas. La bonne nouvelle, c'est que les mesures les plus importantes pour empêcher que cela ne se reproduise aujourd'hui ont déjà été prises il y a des années. Mais nous avons aussi fait des erreurs, il y a encore beaucoup à faire, et nous devons faire le nécessaire".

Malgré la déclaration apparemment bien intentionnée de Zuckerberg, les journalistes ont commencé à creuser pour savoir exactement ce que la société savait sur ses utilisateurs ; et les résultats n'ont pas été très bons. A Rapport 2018 par Ars Technica found that Facebook was collecting an alarming amount of information from Android users. Not only did the Facebook app collect contacts (a known tactic), but it also seemed to be keeping track of the people who texted and called from the phone as well as the length of the call and the metadata left behind from the text.

The data collection was achieved through a loophole in the way that older versions of Android (specifically Jellybean 4.1 and below) handled permissions. Before Marshmallow, Android would lump permissions together instead of allowing users to toggle them individually. This meant if Messenger or Facebook were given permission to access the phone’s contacts (generally to find other people using the app), it would also scrape the phone for call and SMS logs.

Facebook responded to Ars Technica by claiming that, due to the permissions loophole, they were fully within their legal right to use that metadata as the company saw fit.

Malheureusement, même si Facebook prétend protéger vos données (et doit légalement, selon un Audition au Sénat en 2011), il est clair que l'entreprise n'a pas toujours le meilleur intérêt de ses utilisateurs à l'esprit.

Comment découvrir ce que Facebook sait sur vous

Unsurprisingly, Facebook doesn’t make it easy for its users to find out what information is being collected, who has access to that data, and where all that data eventually ends up. They don’t want you to know the level at which your privacy is being invaded, because then you might stop willfully handing over personal data. 

D'après nos recherches, voici la meilleure façon de visualiser chaque élément de données que vous avez partagé avec Facebook pendant la durée de vie de votre compte.

Téléchargez vos archives numériques

This data archive is a complete picture of everything that Facebook has ever collected on you, dating back to the day you signed up for the service. This includes Messenger archives, posts to your Timeline, and the companies and applications that you’ve granted profile access to over the years.

Nous vous recommandons de consulter ces informations pour avoir une meilleure idée des applications qui utilisent vos données pour vous faire de la publicité, des personnes autorisées à utiliser votre connexion et de l'empreinte numérique globale que vous avez créée pendant votre passage sur Facebook.

En fonction de la version que vous utilisez (Nouvelle ou Classique), voici comment la Centre d'aide Facebook indique que vous pouvez accéder à vos informations et les télécharger :

Comment télécharger les archives de données sur New Facebook.
Comment télécharger les archives de données sur Facebook Classic.

Once the *.zip file is downloaded, extract it to a folder of your choice and navigate to the sub-folder labeled HTML. Depending on the amount of information in your file and the speed of your computer, this process can take several minutes to complete. 

Une fois que tous les fichiers ont été extraits, vous devriez voir un groupe de dossiers similaires à celui-ci :

Archives de données Facebook téléchargées et dézippées.

Nous vous encourageons à prendre le temps de parcourir ces dossiers. Vous serez peut-être surpris des données que Facebook stocke à votre sujet.

Of significant note is the “ads_and_businesses” folder. Here you can find advertisers who have uploaded a contact list with your information, advertisers you’ve interacted with, and the information you’ve submitted to advertisers.

Vous voudrez également vérifier votre activité hors Facebook. C'est là que les sites que vous visitez partagent des informations vous concernant avec Facebook, ce qui peut être particulièrement inquiétant. Voici quelques informations sur la façon dont Facebook collecte et utilise les données relatives à votre activité sur le web.

Les données de votre activité en dehors de Facebook.
Informations sur les activités hors Facebook.

Even if you choose not to deactivate your Facebook account, we recommend using your data archive as a general guideline moving forward to help you gain greater control over who has access to your profile data.

Comment contrôler les paramètres de votre application Facebook

Une mesure supplémentaire que vous pouvez prendre pour gérer votre vie privée consiste à limiter les informations que Facebook partage avec les applications tierces que vous utilisez. Pour ce faire, accédez à Paramètres et confidentialité > Paramètres > Apps et sites web. Vous arriverez sur l'écran suivant :

Apps et sites web Facebooks Page Facebook.

Vous trouverez ici la liste complète des applications qui ont actuellement accès à votre profil Facebook. Pour voir et modifier les informations auxquelles elles ont accès, cliquez sur le lien "Voir et modifier" situé à droite de chaque application.

In the pop-up window, you’ll be able to determine if the app can see your friends list, birthday, page likes, email address, and other information. You’ll also be able to choose if the app can send you notifications and decide who can see that you use the app. There is also an option to remove the app entirely if you don’t want it to have access to your Facebook.

Comment effectuer un contrôle de la protection de la vie privée

Privacy Checkup is a tool that Facebook provides to let users quickly configure their profiles’ privacy settings. For people who don’t want to spend time navigating through their settings to find the information they’re looking for, the Privacy Checkup tool is a very user-friendly way to gain greater control over your Facebook data.

Là encore, vous devrez naviguer dans le menu déroulant Paramètres et vie privée, puis sélectionner Vérification de la vie privée. Vous arriverez à l'écran suivant :

Page des paramètres de vérification de la confidentialité sur Facebook.

We recommend going through each of these sections to ensure you aren’t unknowingly sharing sensitive information you would rather keep private.

Comment désactiver ou supprimer votre compte Facebook

At the end of the day, regardless of how long you tinker with your privacy settings, the only way to truly protect your sensitive data is to deactivate your Facebook. It’s a simple process, but Facebook doesn’t do much to guide you along the way.

Pour commencer, accédez à Paramètres et confidentialité > Paramètres > Vos informations Facebook. Vous arriverez à l'écran suivant :

Première étape pour désactiver votre compte Facebook.

From here, you’ll click the ‘View’ hyperlink to the right of ‘Deactivation and Deletion’. That will take you to a screen where you will have to choose whether you want to temporarily deactivate or permanently delete your account. The primary difference is that you will still be able to use Messenger with a deactivated Facebook account, and you can sign back in at any time to reactivate it.

Toutefois, pour une protection complète de la vie privée, nous vous recommandons de supprimer définitivement votre compte.

Deuxième étape pour désactiver votre compte Facebook.

Once you select your preferred option and select continue, you’ll have to enter your password, provide a reason for leaving, and click a final confirmation button. If you choose to delete your account permanently, you’ll also have the option to download the photos and posts you have uploaded to Facebook. If you decide you don’t actually want to delete your profile, you’ll have 30 days to reactivate your account before Facebook permanently wipes your data.

Troisième étape : la désactivation de votre compte Facebook.

And that’s it! That is how to deactivate your Facebook account. You no longer have to worry about Facebook or third-party applications misusing your private information. You won’t be affected by the next data breach Facebook suffers, because they no longer have any data on you or your browsing habits.

Vous ne voulez pas désactiver Facebook ? Utilisez un VPN !

If you want to continue to use Facebook and protect your privacy as much as possible, we recommend using a VPN. Keep in mind that Facebook will still have access to any information you’ve entered in your profile, but using a VPN will severely limit their ability to track your browsing data, location, and identity.

Voici nos meilleurs VPN pour protéger votre vie privée lors de l'utilisation de Facebook :

Statut de protection de DMCA.com